En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Photos

Festival de Cannes : 10 décors cultes du cinéma

Par Ambre DEHARO , le 23/05/2014 à 11h06 , modifié le 23/05/2014 à 11h37
« Précédent 1/10 Suivant »

Titanic

Jusqu'au 25 mai, la Croisette célèbre le cinéma du monde entier à Cannes. Toutes les plus grandes stars se sont donc donné rendez-vous dans le sud de la France pour fouler les marches du Palais des Festival.

Surtout, le Festival de Cannes est l'occasion idéale de se remémorer certains films qui ont marqué les esprits par leurs histoires, leurs castings cinq étoiles mais aussi par leurs décors. Car oui, un film sans décors, ben ce n'est pas un film, juste quelques pauvres âmes qui récitent des répliques devant un écran blanc ou vert. Mais lorsqu'un décor est réalisé avec soin, alors tout de suite, le film prend tout son sens et transporte le spectateur au coeur de l'intrigue.

Certains films ont connu le succès notamment grâce à des décors d'intérieur particulièrement inoubliables. Le dernier en date ? La version chic et bling de " Gatsby le Magnifique " réalisée par Baz Luhrmann. Palaces grandioses, dorures, fenêtres immenses... tout n'est que luxe et beauté. Ce qui a d'ailleurs valu au film l'oscar des meilleurs décors en mars dernier. Le cinéaste australien en a fait sa spécialité en confiant la réalisation des décors de ses films à sa femme Catherine Martin. Avant Gatsby, le Moulin Rouge du couple avait lui aussi été primé aux Oscars.

D'autres films ont marqué les esprits par leurs décors cultes. Harry Potter, Charlie et la Chocolaterie, Le Seigneur des Anneaux... Alors, parce que c'est (encore) Cannes et parce qu'on veut tous honorer le cinéma d'une façon ou d'une autre, Plurielles revient sur les décors emblématiques de nos films fétiches.

Titanic, de James Cameron
1912/1998. Rose/Kate Winslet et Jack/Leo DiCaprio vivent un amour interdit sur le plus grand et beau paquebot du monde. Hormis la majestueuse salle de réception, les ponts et promenades du navire, et le gigantesque iceberg qui mangea le bateau, l'un des décors les plus emblématiques du film reste ce petit intérieur de bois et dorures, avec son divan et ses fauteuils anciens, sa cheminée et ses lumières tamisées... Oui, il s'agit bien de la pièce dans laquelle Rose se mit à nu devant Jack. Culte.



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience