En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

5 conseils pour éclairer une pièce d'eau sans danger

Article par Katie FACHE , le 07/03/2013 à 14h20 , modifié le 07/03/2013 à 14h29 0 commentaire

Vous ne savez pas quel type de luminaire installer dans votre pièce d'eau pour un éclairage ultra sécurisé ? Suivez nos conseils et astuces déco.

L'eau et l'électricité ne font jamais bon ménage et il est important de respecter les normes. Suivez nos astuces déco pour décorer votre salle de bains en toute sécurité. 

Respecter les règles de sécurité
La salle de bains étant une pièce humide, les installations électriques doivent obligatoirement être étanches.  Avant tout, vous devez vérifier si votre salle de bains est munie d'un disjoncteur différentiel à haute sensibilité afin de réaliser une liaison entre tous les éléments métalliques et en les raccordant à la terre. Cela permet d'éviter toute différence de potentiel de vos appareils. 

Connaître la norme électrique NF C 15-100
Cette norme divise la salle de bains en quatre parties dans lesquelles sont autorisées trois installations : le Volume 0 se réserve à la baignoire et à la douche où tout matériel électrique est interdit. Le volume 1 concerne le dessus de la baignoire (sur 2,25 m de hauteur) qui autorise un éclairage basse tension : les ampoules 12 Volts. Le volume 2 est le lieu situé à moins de 60 cm de la baignoire ou de la douche qui permet d'installer un éclairage protégé par des éclaboussures. Quant au volume 3, il accepte les luminaires situés au-delà de 60 cm, mais toujours protégés des aspersions.

Comprendre les classes d'appareils électriques
Il existe trois classes pour les appareils électriques de votre salle de bains. La classe I comprend les équipements devant être raccordés à la terre. La classe II est réservée aux éléments avec double isolation qui n'impose pas une mise à terre, comme les aérateurs, et la classe III regroupe les appareils de la classe II équipés d'un transformateur à basse tension. L'avantage des appareils électriques de classes II et III est la protection accrue de l'utilisateur quelles que soient les prises secteur utilisées.

Choisir les bons luminaires pour chaque endroit
Chaque luminaire possède un indice à deux chiffres de protection différent (IP). Le premier chiffre indique le niveau de protection contre les corps solides, et le deuxième représente le niveau de protection contre l'eau. Selon la distance entre l'éclairage et la baignoire, l'indice varie : IP24 si les spots se situent au dessus, IP23 si les luminaires sont installés à moins de 60 cm, et IP21 pour le reste de la pièce et l'utilisation d'appareils électriques. Plus l'indice est proche de la baignoire, plus il est élevé.

Situer l'éclairage en hauteur
Si vous respectez les règles de sécurité, il est possible d'installer des éclairages n'importe où dans la salle de bains. Pour éviter le moindre danger, vous devez installer les spots à 2,50 mètres minimum du sol et choisir des spots halogènes basse tension (12 Volt). Au-delà de ce périmètre, vous pouvez installer un éclairage de classe I.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience