En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

Entretenir un palmier

Article par Sophie BOURGEOIS avec agence , le 13/08/2009 à 14h24 , modifié le 13/08/2009 à 14h34 1 commentaire

Avant de planter un palmier qui donnera un air exotique à votre jardin - ou à votre intérieur - vous hésitez ? Les palmiers peuvent s'adapter à nos climats à condition de choisir le bon type. Côté entretien, voici quelques conseils.

Vous avez choisi votre palmier en fonction de ses caractéristiques : taille, robustesse au froid si vous le plantez dehors, donnant éventuellement des dattes ou des noix de coco... Maintenant vous devez choisir le meilleur endroit pour le planter.

La terre que vous offrez à votre palmier doit être riche et bien drainée. Ni trop à l'ombre, ni trop au soleil (dans leur milieu naturel, les palmiers ne s'adaptent que peu à peu au soleil fort ; en intérieur ou sous nos climats, ils sont fragilisés et n'aiment pas les brûlures), mettez au pied de votre palmier d'autres plantes. Arrosez-le abondamment à la plantation.

En intérieur, votre palmier n'aura jamais le même aspect que celui planté en pleine terre car il n'aura pas la possibilité de parvenir à maturité. Il est vain d'en espérer des fruits ou des fleurs. Seul le chameodorea a des chances de vous faire le cadeau de quelques fleurs qui ressemblent à celles du mimosa. Côté température, celle de votre maison leur convient parfaitement.

L'arrosage des palmiers dépend de l'endroit où ils sont plantés, de leur espèce et de la température ambiante. Généralement, les palmiers aiment être arrosés généreusement, surtout en période de croissance. Ceux en pot apprécieront une petite pluie tiède pendant l'été pour avoir de belles feuilles vertes et vigoureuses. En revanche, en hiver, même les palmiers d'intérieurs ont besoin d'un repos de 2 à 3 mois avec un arrosage parcimonieux.

La fertilisation de la terre nécessaire pour que celle-ci garde sa richesse et pour éviter que les feuilles du palmier ne jaunissent. Si votre palmier est en pot, le rempotage doit être fait tous les deux ou trois ans ou, si votre palmier est trop imposant, grattez la terre et remplacez-la partiellement.

La taille des palmiers se fait par la suppression des palmes abîmées ou mortes. Le tronc, ou stipe, est constitué de la chute des feuilles taillées.
 
Notre conseil :
En hiver, protégez le pied de votre palmier avec de la paille et son cœur avec un tissu de protection.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience