En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

Entretenir un rosier

Article par Sophie BOURGEOIS avec agence , le 13/08/2009 à 14h18 , modifié le 13/08/2009 à 14h20 0 commentaire

Vos rosiers sont des fleurs dont le parfum et la beauté s'épanouissent au soleil. Mais aussi sous les bons soins que votre main attentionnée sait leur prodiguer.

Vous avez planté vos rosiers, au soleil ou en exposition mi-ombragée pour les espèces les plus robustes. Maintenant il vous faut savoir quels soins leur accorder et quand.

La taille des rosiers est l'opération majeure de l'entretien. Leur forme et leur floraison future en dépendent. En novembre, vous ferez un petit nettoyage qui leur permettra de passer l'hiver de façon proprette : ôtez les fleurs fanées et les tiges cassées. Au printemps, souvent vers le mois de mars, lorsque les bourgeons commencent à poindre, c'est alors que la taille doit être radicale : enlevez les tiges enchevêtrées, dirigées vers l'intérieur du plant, afin de donner une forme harmonieuse au rosier quand il sera fleuri.

Pour le reste des tiges, coupez au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur du plant, environ à 10 cm du sol. Pour les espèces de rosiers grimpants ou tiges, faites une bonne taille des branches les plus anciennes mais gardez la main plus légère que pour les rosiers en arbustes. La taille des rosiers non remontants se fait quant à elle après la floraison et après la chute des feuilles.

L'engrais se donne en mars, au pied du rosier. Binez et nourrissez votre rosier en l'arrosant abondamment. Vous pouvez aussi redonner de l'engrais avant la deuxième floraison, vers le mois de juillet. À l'automne, après avoir enlevé les fleurs fanées, enrichissez la terre avec un compost.

Pucerons, maladies et parasites attaquent souvent à partir d'avril. Des produits spéciaux existent pour débarrasser vos rosiers des envahisseurs. Évitez de mouiller le feuillage des rosiers, surtout les jeunes, de façon à ne pas favoriser les développements de maladies.
 
Notre conseil :
En hiver, si le sol de votre région risque de geler, protégez le pied de vos rosiers avec des feuilles mortes ou de la paille et placez une motte de terre sur le point de greffe. À la fin de l'hiver, bêchez autour du pied pour aérer la terre, dégagez le point de greffe et éliminez les mauvaises herbes.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience