En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

Les avantages et inconvénients des lampes halogènes

Article par Sophie Bourgeois avec Agence , le 23/09/2008 à 17h00 , modifié le 29/09/2008 à 10h04 1 commentaire

Vous souhaitez revoir l'éclairage de votre intérieur et vous hésitez à passer à l'halogène ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur ces lampes très à la mode il y a quelque temps, mais dont la réputation a pris du plomb dans l'aile.

Avec l'arrivée sur le marché des ampoules basse consommation, l'halogène passe pour le vilain petit canard en matière de consommation d'énergie. En effet, une lampe halogène (300/500 W) consomme autant d'électricité que 20 lampes basse consommation de 15 W réunies ! Toutefois, par rapport à une lampe à incandescence classique, la lampe halogène émet 20 % de lumière en plus pour une durée de vie 2 à 3 fois supérieure.

L'un des principaux avantages des luminaires halogènes est leur mobilité : il est possible d'orienter la source de lumière en fonction de ses besoins ou de ses envies, pour mettre en valeur ou au contraire pour dissimuler. Attention cependant à ne pas rester sous le faisceau trop longtemps. Comme le soleil, il émet des UV dangereux pour la peau en cas de trop longue exposition.

L'halogène est d'ailleurs le luminaire le plus proche de la lumière du jour. Proche de celle du soleil, sa lumière est plus blanche et plus intense que les lampes classiques et procure un excellent rendu des couleurs. Idéal pour des pièces à vivre comme le salon ou la cuisine. Il convient par contre de ne pas placer la lampe halogène près d'une matière inflammable ou à la portée des enfants, car elle dégage une très forte chaleur.

Le plus souvent, l'halogène est fourni avec un variateur de lumière. Grâce à lui, toutes les ambiances sont à portée de main ! Chaleureuse ou tamisée, avec un halogène, c'est selon... mais il faut savoir que si vous désirez optimiser les résultats de votre halogène, il est nécessaire de le faire fonctionner régulièrement à fond quelques minutes et d'éviter de varier sans cesse la luminosité.
 
Notre conseil :
Une ampoule halogène est plus fragile qu'une ampoule classique. Elle est en effet recouverte de quartz (qui supporte des températures à plus de 250 C°) et la toucher avec les doigts peut détériorer ce quartz. Pour installer ou changer l'ampoule, utilisez toujours un chiffon léger ou une feuille de papier absorbant.
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience