En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

Plantes dépolluantes : tous leurs secrets et leurs bienfaits

Article par , le 20/02/2013 à 11h32 , modifié le 20/02/2013 à 11h34 0 commentaire

Il est loin le temps où l'on pensait qu'il ne fallait pas mettre de plantes dans la chambre de peur des rejets de CO2 la nuit. Aujourd'hui, en particulier grâce à une étude menée par la NASA, la connaissance des plantes nous permet de moduler notre jardin d'intérieur dans toutes les pièces en fonction de leurs propriétés et de leur nombre. Apprenez vous aussi à connaître les plantes dépolluantes.

Entre la progression des allergies, l'emploi de substances toxiques dans notre habitation, la hausse du nombre de cancers dus à des facteurs environnementaux, nos propres rejets d'air pollué, il est temps de faire appel aux plantes dépolluantes : c'est ce qui s'appelle la phytoremédiation.

L'Aglaonema, de ses feuilles lancéolées et panachées, striées ou moucheté de crème, se charge des émanations toxiques de nos tissus de décoration, de nos peintures et solvants, de nos produits d'entretien et de nos parfums d'ambiance. Comme elle aime les atmosphères sombres et humides, elle est parfaite dans nos salles de bains. En revanche, elle déteste la fumée, donc évitez de la mettre dans une cuisine ou dans une pièce où l'on fume.

L'Anthurium excelle dans la lutte contre les effluves d'ammoniac. Il aime les pièces tempérées et la lumière douce. Il vivra très bien dans la salle de bain. Évitez les chambres des enfants et des personnes sensibles au pollen car ses fleurs roses pourraient les gêner.

Le Cactus colonnaire absorbe les ondes électromagnétiques. Ce qui signifie que, partout où vous avez un four à micro-ondes, des appareils électroménagers, un ordinateur, une télévision, vous pouvez en mettre un. Il faut le placer près d'une source de lumière intense et peu l'arroser.

Le Chrysanthème
ne doit pas être seulement voué au cimetière car il peut nous rendre de grands services pour absorber les hydrocarbures des huiles essentielles, de parfums d'ambiance et d'encens. Placez-le près d'une fenêtre pour qu'il se nourrisse de lumière.

Le Dragonnier, ou dracaena, s'attaque aux composés organiques volatiles (COV) que les meubles, les colles de décoration, les peintures, les matériaux de construction... dégagent. Le dragonnier est parfait dans les chambres et les bureaux. Il absorbe également les COV de la fumée de cigarette. À placer partout où les fumeurs sont.

La Fougère de Boston est une plante très efficace pour neutraliser les composés organiques volatiles des colles de papier peint et de moquette, de peinture, de fenêtres en PVC et de meubles... Comme elle aime l'humidité, elle se sent bien dans toutes les pièces, y compris dans la salle de bain, là où les émissions de COV dont encore plus favorisées par la combinaison de chaleur et d'humidité. Elle peut même être placée dans les chambres à coucher de vos enfants car elle n'est pas allergisante.

Le Lierre du diable, ou pothos, s'attaque avec vigueur aux COV émis par les produits de nettoyage et de décoration. Il absorbe également la fumée de cigarette. Comme il déteste la lumière directe, placez-le dans un coin mi ombragé d'une pièce. Il aime en revanche être taillé de temps à autre. Attention à sa sève qui peut irriter la peau.

Le Lis de la paix ou fleur de lune porte aussi le nom de Spatiphyllum. Il a des feuilles vertes en touffe et une sorte de fleur de lis blanc contenant en son cœur des petites baies ovoïdes qui éclot au printemps et dure au minimum 6 semaines. La NASA a démontré qu'il absorbe l'ammoniac, l'acétone, le dioxyde et l'oxyde de carbone des matériaux de décoration ainsi que le benzène et le formaldéhyde de la fumée de cigarette. Il nous débarrasse également du trichloréthylène, ce solvant contenu dans les peintures et vernis.

Le Palmier d'Arec, ou Areca, se charge des émanations des composés organiques volatiles que contiennent les désodorisants, les fumées de cigarette, certains meubles, les colles de papier peint ou de moquette et les fenêtres en PVC. Placez-la en particulier dans les pièces que vous venez de redécorer, à la lumière mais pas celle du soleil direct. En hiver, laissez-la avec une hydrométrie un peu moins importante.

Le Palmier nain est un filtre à air d'intérieur ! Comme il aime l'humidité, il se trouve parfaitement à l'aise dans la cuisine et dans la salle de bains au printemps et en été, mais jamais dans la lumière directe. En hiver, déplacez-le dans une pièce plus sèche. Il se charge quant à lui des émanations de peinture, de parfum d'ambiance, de produits de ménage et de vernis.
 

Notre conseil

Toutes les plantes vertes ont des vertus dépolluantes, en général. Cependant, évitez de placer des plantes fleuries comme le philodendron, le cyclamen, l'anthurium,... dans de chambres d'enfants ou de personnes allergiques car le pollen est une substance allergisante.
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience