En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

La saga des marques déco : Castorama

Article par Sophie Bourgeois avec Agence , le 06/10/2008 à 12h20 , modifié le 14/05/2009 à 10h50 0 commentaire

Castorama doit son nom au castor, l'animal bien connu pour construire lui-même sa maison. En une soixantaine d'années, les magasins de bricolage et décoration Castorama ont fidélisé de nombreux " castors " en France et à l'étranger.

En 1969, Christian Dubois ouvre, dans la banlieue lilloise, un magasin entrepôt qui regroupe de la quincaillerie, de l'électricité, du bois, de la droguerie, du papier peint et des matériaux. Le premier Central Castor est ouvert. Le succès est immédiat. Les premiers magasins, devenus Castorama, ouvrent dans la région parisienne puis, peu à peu, dans les grandes agglomérations.
 
Chaque magasin propose une gamme large de références, plus de 50 000 en moyenne. Castorama regroupe différents univers allant du bricolage au mobilier en passant par la déco intérieure et extérieure. Cette image généraliste permet d'accueillir tout le monde. Chez Castorama, l'accent est mis sur les services. De nombreux professionnels et vendeurs sont présents dans les allées. Des fiches-conseils et des démonstrations sont à disposition des clients.
 
Entre leur espace déco et leur entrepôt de meubles faciles à monter, les magasins Castorama arrivent rapidement à s'implanter en Europe et en Amérique. Le concept du « fais-le toi-même » fait les beaux jours de Castorama.
 
Aujourd'hui, Castorama est la deuxième enseigne dans le secteur du bricolage en termes de chiffre d'affaires. 
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience