En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

Pour ou contre le sapin artificiel ?

Article par Sophie BOURGEOIS avec agence , le 23/09/2009 à 17h10 , modifié le 23/09/2009 à 17h13 1 commentaire

Cette année, on se fait une opinion : le sapin artificiel est-il plus écologique que le sapin naturel ? Présente-t-il des avantages ? Des inconvénients ? Petit guide du choix du sapin, naturel ou artificiel.

Les plus du sapin artificiel peuvent satisfaire plus d'une famille : les aiguilles ne tombent pas ; il représente un investissement financier pour 20 ans si on ne s'en lasse pas avant ; il en existe de toutes les tailles, à tous les prix ; il peut faire très réel, jusqu'à dégager une odeur de sapin grâce à quelques gouttes d'huile essentielle. Cerise sur le gâteau : votre sapin artificiel sauve tous les ans un arbre naturel de la coupe. Et il peut être loué tout décoré à des marchands spécialisés.

Les moins du sapin artificiel sont peu connus. Le plastique dans lequel il est fabriqué a un coût de fabrication écologique plus important que celui de la coupe d'un sapin spécialement planté pour le marché de Noël ; il perd son lustre assez rapidement s'il n'est pas de bonne qualité ; plus il est de qualité, plus son prix est élevé. Il faut posséder un endroit où le stocker d'année en année.

Les plus du sapin naturel sont liés à son authenticité : il existe en terme de décoration d'intérieur la même différence entre un sapin naturel et un sapin en plastique qu'entre des fleurs naturelles et des fleurs en plastique. Il dégage une bonne odeur. Le rite de choix d'achat peut être une joyeuse sortie familiale.

Les moins du sapin naturel : il perd ses aiguilles qu'on le place dans un endroit frais ou pas. Il faut aller en acheter un tous les ans. Même en motte ou en pot, le sapin naturel ne peut que rarement être replanté car les racines ont, le plus souvent, souffert dans les semaines où il a été déplanté et placé dans des foyers trop chauds. Même choisi de façon à ce que le sapin provienne d'un « élevage » de Noël, le sapin est venu par transport polluant (parfois de lointaines forêts), on a besoin de sa voiture pour aller le chercher... bref, la démarche n'est pas totalement écologique.
 
Notre conseil :
La meilleure façon de choisir un sapin, naturel ou artificiel, est encore d'en choisir un dont le revendeur s'engage à reverser un ou deux euros à des associations caritatives.
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience