En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Astuces

S'initier à la poterie

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 27/07/2009 à 16h55 , modifié le 27/07/2009 à 17h06 1 commentaire

Si la poterie est un art vieux de plusieurs milliers d'années, il est accessible à tout le monde. Donnez forme à l'argile sous vos doigts depuis les cendriers basiques jusqu'aux statues les plus artistiques ! Mais, commencez par le début : enfilez un vaste tablier et lisez ces quelques notions.

Une poterie naît d’un mélange de terres d’argile, de marne et de silice. Le mélange de terre est un procédé qui demande le pétrissage des terres selon des recettes particulières.

Pour créer votre forme
, il existe six différentes techniques. Modelage sous la pression des doigts, estampage des petites boules de terre appliquées sur l’œuvre puis lissées, moulage de la terre, utilisation du colombin - ce grand cylindre pour les pièces massives – ou de la plaque (en forme de rouleau à pâtisserie), ces techniques ont besoin des conseils d’un professeur pour être mises en pratique. Mais vous attendrez cependant d’être confirmée pour apprendre la technique du tournage des mottes d’argiles. Celle-ci relève d’ailleurs d’un métier : celui d’artisan potier. À ces six techniques de base, vous pouvez aussi ajouter le recours à d’autres, complémentaires, comme celle de la mosaïque par exemple.

Le séchage suit la création de la forme. Il dure environ une semaine.

La cuisson
de votre vase, plat, assiette, statuette… donne lieu à la naissance du ''biscuit'' si votre terre est une faïence ou du ''dégourdi'' si vous avez travaillé le grès. Elle est réalisée dans un four montant à des températures de plus de 850°C pendant environ 8 longues heures.

La décoration
du biscuit s’ensuit. Vous pouvez le tremper dans un bain d’émail. Vous pouvez aussi vous lancer dans l’élaboration de dessins originaux, décalquages, peintures (à l’aide d’une peinture spéciale poterie)… en laissant libre cours à votre deuxième talent. Une fois la décoration achevée, une couche de vernis est passée puis une deuxième cuisson achève de sécher le vernis et la terre.

Notre conseil
La terre pouvant contenir beaucoup de microbes, il est impératif de vous laver les mains soigneusement après une séance de poterie.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience