• Déco
  • Astuces

Saga déco : l'histoire de la marque Falcon

Article par , le 13/09/2010 à 16h41 , modifié le 14/09/2010 à 18h28 0 commentaire

Dans l'univers des pianos de cuisson, Falcon s'impose comme l'une des marques les plus accessibles et donc incontournables. L'occasion pour nous de revenir un peu sur l'histoire de

Leader sur le marché des pianos de cuisson et autres cuisinières traditionnelles, Falcon est aujourd'hui une marque incontournable dont l'histoire remonte à... 1777 ! Autant dire qu'elle a su traverser les siècles et les modes pour rester très contemporaine.

C'est sous l'impulsion d'un certain John Flavel que Falcon nait en se spécialisant dans la fonderie de bains de vapeur d'abord, puis dans les fourneaux. Bâtie en 1833 sur ce qui est aujourd'hui l'emplacement de l'atelier de pressage du site de Leamington en Angleterre, la fonderie était alors considérée comme "la plus grande usine en son genre du monde". C'est là que le fils de John Flavel, William, inventa le Kitchener, fourneau traditionnel aujourd'hui réputé, qui permettait de bouillir, rôtir, cuire et réchauffer à partir de la même source de chaleur.

La domination du Kitchener, pendant des dizaines d'années, l'imposa comme l'une des plus grandes inventions ménagères du 19ème siècle.

Les innovations techniques post-première guerre mondiale permirent des avancées considérables dans le domaine des fourneaux et c'est surtout à la désormais mythique Aga, descendante de Rangemaster, qu'elles profitèrent.

Après des décennies d'expertise dans le domaine, la société Rangemaster telle qu'on la connait aujourd'hui, et dont fait partie Falcon, a été fondée en 1995. Produit d'investissement phare en Grande-Bretagne, le piano de cuisson est un marché colossal outre-Manche et c'est en 2002 que Aga-Rangemaster décide de transformer le site de Royal Leamington Spa en centre d'excellence consacré aux fourneaux traditionnels.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience