En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • News Déco

Ecologie : d'après un sondage, les Français veulent bien faire mais doivent être formés

Article par Sophie Bourgeois , le 25/03/2009 à 11h29 , modifié le 03/04/2009 à 12h20 0 commentaire

Alors qu'un dernier sondage révèle que 93 % des français se disent concernés par les enjeux environnementaux, d'autres chiffres nous montrent que la volonté de bien faire est encore bien plus forte que les actes concrets.

L'écologie n'est plus un sujet à la mode qu'on expose dans les médias mais un enjeu dommageable qui aura lieu demain si nous n'agissons pas dès maintenant. Sans tenir un discours alarmiste, cette idée murit dans l'esprit de chaque individu et l'écologie n'est plus une affaire politique mais la préoccupation de tous.
 
A l'occasion du salon professionnel Produrable le 25 et 26 mars à la Défense, le cabinet Axciom publie une étude sur la sensibilisation des Français face à l'écologie. 93 % des personnes interrogées se disent concernées par les enjeux environnementaux. Un chiffre éloquent qui devraient satisfaire tous les défenseurs de l'environnement et pourtant...
 
La volonté des Français pour bien agir face à l'environnement est plus forte que l'action. Un autre sondage révèle que seulement 38 % des personnes interrogées ont réellement un comportement "éco-citoyen". Parmi les actions des Français pour préserver l'environnement, le tri sélectif des déchets ménagers arrive en tête avec plus de 97 %, devant la diminution de la consommation d'eau (94 %) et d'énergie (93 %). D'autre part, 66 % des Français se déclarent intéressés par les énergies renouvelables. Et 32 % prévoient même d'effectuer des travaux chez eux cette année pour installer du matériel en accord avec l'énergie verte.   
 
Enfin, "Si 66,4% de ces éco-citoyens utilisent la voiture comme moyen de transport quotidien, la marche (pour 56% d'entre eux), le vélo (31%) et les transports en commun (24,4%) sont de plus en plus plébiscités", nous révèle l'étude.
     
La bonne nouvelle, c'est cette envie quasi unanime de vouloir changer sa façon de consommer et d'agir sur l'environnement. En revanche, les chiffres qui suivent nous montrent qu'il y a un réel besoin pédagogique auprès des consommateurs, il faut former et guider les Français pour les aider à changer leur façon de consommer.

Cette étude sur les Français et l'écologie a été réalisée en janvier 2009 auprès de 400 000 adresses email provenant de la base du cabinet Acxiom.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience