En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Les arbres de nos régions

Article par Sandrine BRASSE , le 25/04/2008 à 17h14 , modifié le 05/05/2008 à 15h29 0 commentaire

Les arbres sont les pièces maîtresses de nos jardins, véritables monuments de décoration. Lexique des arbres de nos régions et petit tour des espèces qui font tout le charme de nos jardins.

- L'olivier (Olea europa)
Introduit avant l'occupation romaine, l'olivier est le symbole de la région de Provence avec le mimosa, l'amandier, la lavande et le romarin. Cet arbre exige un climat méditerranéen, aux étés longs, chauds et secs, aux hivers peu rigoureux. De croissance lente, ce persistant (vert tout au long de l'année) est l'un des arbres qui vit le plus longtemps (avec l'if). Le plus vieil olivier de France aurait 2 500 ans et vivrait à Roquebrune-Cap-Martin. L'olivier s'adapte à tous les types de sols, excepté les sols humides. Cependant, il préfère les jardins aux sols caillouteux. En plus de ses olives, cet arbre fournit un bois très dur apprécié des sculpteurs.
 
- Le chêne (Quercus robur)
Son nom latin Quercus provient du celte kaerquez qui signifie bel arbre. Il existe de multiples variétés de chênes adaptés à différentes régions comme le chêne chevelu panaché, le chêne truffier, le chêne vert, le chêne-liège. Cet arbre couvre 39% de la forêt française. C'est dans le centre de la France et plus particulièrement la forêt de Tronçais que l'on trouve les plus beaux Quercus robur, dont certains sont âgés de 225 ans. Les cèpes poussent dans l'environnement de cet arbre et son bois au grain très fin est recherché par les tonneliers pour y faire vieillir des vins et cognacs. Le chêne est aussi un excellent bois d'ébénisterie.
 
- Le bouleau (Beluta pendula)
Originaire du Nord, le bouleau couvre 1% de la forêt française. Il existe une soixantaine d'espèces dont certaines proviennent d'Amérique et de Chine. Comme l'aulne, cet arbre accepte des sols pauvres mais humides et ensoleillés. Le bouleau absorbe beaucoup d'eau. Son écorce blanche, lisse, luisante et marquée de lignes horizontales est assez caractéristique et esthétique et trouve donc naturellement sa place dans votre jardin. Cet arbre dit pionnier ne vit pas très vieux, une centaine d'années tout au plus. Dans son environnement poussent des millepertuis, vipérines, résédas. Autrefois, dans le Nord, on faisait avec sa sève du vin de bouleau. Le bois de cet arbre peut se tourner mais il est surtout apprécié comme bois de chauffage.

- Le châtaignier (Castanea savita)
Son nom vient du grec castanea qui désigne une ville antique de l'actuelle Turquie. Cet arbre fut introduit dans la région des Cévennes par les Romains. Il est devenu dans cette région un arbre dominant qui autrefois servait à nourrir tant les hommes que les bêtes. Cet arbre de demi-ombre craint le grand froid et n'apprécie pas les terrains calcaires. Il se contente de sols pauvres, acides ou sableux. Si vous souhaitez en planter un dans votre jardin, sachez qu'il se plaît mieux en Ardèche, dans le Massif Central, en Bretagne et en Corse. Il couvre 1,5% de la forêt française. Il peut vivre très vieux (1 000 ans) et prendre des formes très tortueuses qui font tout son charme. En dehors de ses fruits qui se développent dans des bogues, il donne un bois apprécié en charpente et ébénisterie.
 
- Le cèdre (Cedrus atlantica Glauca)
Originaire des régions d'Afrique du Nord, le cèdre de l'Atlas se distingue des autres cèdres par son écorce argentée, ses aiguilles bleutées et ses cônes en forme de petit tonneau. Selon certains botanistes, dans un passé très lointain cet arbre vivait également en Europe à l'état naturel. De tout le genre, c'est l'espèce la plus rustique et elle peut se reproduire spontanément à partir des graines. Le cèdre de l'Atlas aime les expositions ensoleillées. Vu sa taille prometteuse pouvant atteindre 40 m, il est à réserver aux très grands jardins.
 
- Le tilleul (Tilia cordata)
Très présent en France depuis que Sully l'a fait planter dans les jardins publics, le tilleul regroupe 2 espèces européennes : le Tilleul à petites feuilles (Tilia cordata) et le Tilleul à grandes feuilles (Tilia platiphyllos). Le Tilleul de Hollande (Tilia x vulgaris) est un hybride naturel des deux espèces. D'autres proviennent d'Asie mineure. Cet arbre caduc (perd ses feuilles à l'automne) au port arrondi et au feuillage dense est idéal pour l'ombre qu'il procure et trouve facilement sa place dans un jardin. Il préfère les sols calcaires ou neutres et craint le vent et la sécheresse. Il donne des fleurs très mellifères dont le miel est renommé. En infusion, elles sont connues pour leur pouvoir calmant. Il est esthétique dans votre jardin. Son bois, blanc et tendre au grain très fin sert à fabriquer des charpentes, des meubles et différents objets. Il se sculpte et se tourne très bien. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience