En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Arroser son jardin : les astuces pour ne pas consommer trop d'eau

Article par Vanessa HOUPERT , le 20/07/2011 à 12h26 0 commentaire

L'eau étant une ressource précieuse, vous vous demandez comment l'économiser au maximum lorsque vous arrosez votre jardin. Voici toutes les astuces qui feront du bien à la planète et à votre porte-monnaie.

Faites la guerre à l'évaporation
Première règle de base, arrosez votre jardin au lever ou à la tombée du jour, jamais en plein cagnard. Arrosez lentement et vers les racines pour optimiser l'absorption de l'eau par le sol. Choisissez bien votre technique d'arrosage. L'arrosoir et le tuyau classique arrosent des endroits inutiles. La terre absorbant mieux une eau qui s'écoule lentement, optez plutôt pour le goutteur intégré qui offre un arrosage raisonné au plus près des racines. Vous pourrez même le brancher à une cuve de récupération d'eau ! L'option fait maison recommande la bouteille retournée et plantée à l'endroit des racines.
D'autres techniques permettent de lutter contre l'évaporation de l'eau dans votre jardin, à commencer par le binage. Ameublir le sol évite en effet la remontée de l'eau par capillarité et permet à l'eau de pluie de s'écouler plus facilement dans la terre.
Un résultat analogue est obtenu avec le buttage, qui consiste à ramener la terre au pied de certaines plantes, comme la pomme de terre, pour soutenir les tiges. Cette technique provoque la condensation de la vapeur d'eau contenue dans l'air circulant dans les pores de la terre.
Un autre geste efficace est le paillage du sol à l'aide de tontes de gazon, de carton ou d'autres débris végétaux. Une couche de paillis d'environ 5 cm d'épaisseur permet de protéger le sol du soleil, de le maintenir humide et de limiter les mauvaises herbes.
Si vous avez une pelouse, ne coupez pas le gazon trop court, mais laissez-le à une hauteur d'au moins 6 à 8 cm : les racines seront protégées du soleil et pourront mieux retenir l'eau. Evitez le gazon en pente ; l'eau s'y écoule trop rapidement.

Faites de la récup !
Récupérer l'eau de pluie est une solution 100% green. Mettez un tonneau, une cuve en plastique ou une bâche à eau enterrée au pied des gouttières. La cuve en polyéthylène est une autre solution mais il faut lui ajouter une pompe. Pour les plus gros volumes, optez pour la citerne en béton armé à enterrer dans le sol.

Autres petits gestes du quotidien : récupérez l'eau de la piscine, l'eau de cuisson des légumes ou encore l'eau du bain (si elle ne contient pas de savon) ! Utilisez cette eau rapidement pour éviter la prolifération des bactéries.
 
Chouchoutez vos plantes
Choisissez des plantes adaptées au climat local. Supprimez les végétaux qui font de la concurrence aux cultures du jardin. Les nouvelles plantes doivent être arrosées fréquemment au début. Par la suite, habituez-les au manque en espaçant et en réduisant les arrosages. Vos plantes développeront leurs racines pour puiser l'eau en profondeur dans votre jardin.

Dans le potager, regroupez les plantations selon leur besoin en eau. Rationaliser l'espace vous fera gagner du temps (et de l'argent) !

Le vent accélère la transpiration des plantes ; protégez-les au maximum et installez aux endroits les plus ventés les variétés les plus résistantes à la sécheresse.

Mettez du compost dans votre sol pour augmenter sa capacité de rétention de l'eau ; les racines n'auront plus de mal à puiser l'eau.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience