En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Avoir des plantes médicinales dans le jardin

Article par Sophie Bourgeois , le 24/04/2008 à 11h36 , modifié le 30/05/2008 à 17h41 0 commentaire

Sans vouloir se constituer une véritable pharmacopée familiale, il peut être intéressant d'avoir des plantes médicinales dans le jardin. Pour par exemple les utiliser en infusion, d'autant plus que leur goût est souvent agréable. Découvrez notre sélection de 9 plantes médicinales pour le jardin.

Les plantes médicinales ne soignent pas seulement : elles sont souvent décoratives et enrichissent la biodiversité du jardin !

Il existe des jardins spécialisés dans la culture des plantes médicinales qui servent à préparer des tisanes mais aussi des médicaments sous forme d'extraits, de poudre, gélules, ampoules, comprimés ou teintures. D'autres plantes médicinales servent de matière première à l'industrie pharmaceutique pour extraire des principes actifs présentés ensuite sous forme de médicaments. Aujourd'hui encore, un quart des médicaments vendus dans nos pharmacies a une origine végétale. Ces plantes médicinales sont souvent présentes dans bien des jardins familiaux, côtoyant les fleurs ou les herbes aromatiques qui elles-mêmes sont de grandes soigneuses. Sans oublier le tilleul aux infusions calmantes et le cerisier dont les queues de cerises sont diurétiques !
 
Notre sélection de 9 plantes médicinales pour le jardin :
1. Plante médicinale : Aubépine (Crataegus monogyna)
Appartenant à la famille des Rosacées, l'aubépine est un arbuste épineux dont les fruits ou cynorrhodons font de délicieuses confitures. Mais ce sont les sommités fleuries qui ressemblent à de petites roses sauvages qui sont utilisées en infusion dans le traitement des états nerveux et les troubles mineurs du sommeil. Leurs propriétés sédatives ont largement été démontrées.
 
2. Plante médicinale : Camomille romaine (Chamaemelum nobile)
Cette jolie plante médicinale herbacée vivace de la famille des Astéracées a des tiges velues qui se terminent par des capitules floraux très odorants. On les utilise en tisane, seuls ou en mélange, pour lutter contre l'insomnie. Actuellement, la camomille romaine est utilisée de façon générale pour traiter tous les troubles spasmodiques (nervosité, insomnie...).
 
3. Plante médicinale : Hamamélis de Virginie (Hamamelis virginiana.)
Cet arbrisseau au feuillage caduc et jolie floraison hivernale est souvent présent dans le jardin ornemental où on lui donne le nom parfois de « noisetier des sorcières ». Cette varié-
té originaire d'Amérique du Nord est également connue pour ses feuilles qui sont traditionnellement utilisées en usage interne (infusion) mais aussi en usage externe (décoction) contre les maux de gorge.
 
4. Plante médicinale : Marjolaine (Origanum majorana)
Ressemblant à l'origan, la marjolaine est une plante médicinale annuelle de la famille des Lamiacées qui est cultivée comme plante condimentaire pour ses feuilles aromatiques. Cette vivace est cultivée comme une annuelle et se multiplie par éclats de touffe et par semis. On utilise ses feuilles fraîches ou séchées, seules ou en mélange avec d'autres herbes aromatiques, pour parfumer de nombreuses préparations culinaires mais aussi pour préparer des tisanes ou des inhalations aux propriétés antiseptiques.
 
5. Plante médicinale : Mélisse (Melissa officinalis)
Cette plante médicinale herbacée vivace de la famille des Lamiacées doit son nom au grec melissophullon qui signifie feuille à abeilles. Ses feuilles vertes, gaufrées et dentelées, exhalent un parfum doux et citronné quand on les froisse. La mélisse est cultivée dans les jardins depuis des temps très anciens pour ses propriétés digestives. Elle donne une tisane rafraîchissante et apaisante, agréable à boire.
 
6. Plante médicinale : Sauge officinale (Salvia officinalis)
Le nom de la sauge vient du latin salvare qui signifie sauver. Parmi les nombreuses espèces, la sauge officinale est celle qui fréquente le plus nos jardins. On reconnaît cette vivace à ses petites feuilles allongées vertes tendres qui ont une texture du velours. Aromatique très prisée en cuisine, la sauge est également délicieuse en tisane. Elle possède de nombreuses vertus : antiseptique, antispasmodique, antisudorale, apéritive, calmante, céphalique, digestive...
 
7. Plante médicinale : Serpolet (Thymus serpyllum)
Ce sous-arbrisseau appartient à la même famille que le thym. C'est une plante aromatique basse dont les hampes florales portent de petites fleurs roses pourpre. On utilise les sommités fleuries en cuisine et en infusion pour leurs propriétés antiseptiques et antivirales. Le serpolet est un désinfectant des voies digestives et de la bouche, souvent utilisé en association avec le romarin et la sauge. Par ailleurs, l'infusion est très parfumée et agréable à boire.
 
8. Plante médicinale : Souci des jardins (Calendula officinalis)
De la famille des Asteraceae, cette petite plante médicinale aux fleurs de couleur orange renferme de nombreux principes actifs dont des caroténoïdes qui fournissent un colorant alimentaire non toxique utilisé pour foncer les beurres. Ses propriétés sont nombreuses : antiseptiques, anti-inflammatoires, cicatrisantes. Les fleurs se prennent en infusion ou sont utilisées en cataplasme et gargarisme.
 
9. Plante médicinale : Verveine officinale (Verbena officinalis)
Plante médicinale herbacée vivace, aux petites fleurs bleues dressées en épi, la verveine officinale est délicieuse en tisane. On l'associe souvent à d'autres plantes comme la menthe. Elle est appréciée pour ses vertus digestives. Elle est aussi diurétique et fait baisser la fièvre.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience