En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Coup de coeur pour les objets déco sans fond de Maya Selway

Article par Emmanuelle LOPEZ , le 04/02/2013 à 13h00 0 commentaire

On dirait des croquis inachevés, dessinés à main levée et pourtant, de plus près ces dessins prennent forme, ce sont de véritables objets déco. Cette collection extraordinaire nommée Kishu, composée de vases, bols, bougeoirs et bouteilles, est le fruit de l'imagination de la designer britannique Maya Selway. Saluons la performance de la jeune femme qui a créé ces objets avec du cuir oxydé.

On dirait des croquis inachevés, dessinés à main levée et pourtant, de plus près ces dessins prennent forme, ce sont de véritables objets déco. L'illusion est grande. Cette collection extraordinaire nommée Kishu, composée de vases, bols, bougeoirs et bouteilles, est le fruit de l'imagination la designer britannique Maya Selway qui a créé ces objets en cuir oxydé.

En septembre 2012, la "tendanceuse" Elizabethe Leriche sélectionne ces créations et les met en scène dans la scénographie qu'elle installe pour le salon Maison & Objet. La chasseuse de tendances traduisait alors un nouveau courant. Et pour reprendre les termes de l'experte, nous dirons qu'avec les œuvres de Maya Selway on se retrouve face à « l'expression contemporaine d'un luxe anti bling qui renonce à la surcharge. Une géométrie épurée, la simplicité de la ligne, la transparence des matières, l'allégement des formes et des tons dilués privilégient une forte charge émotionnelle. La création instaure un art minimaliste qui joue la discrétion et invite à la contemplation. L'ascèse stylistique libère l'espace du poids des choses et manifeste l'essence du Beau dans toute sa pureté ». Ces mêmes objets déco lui valent également de décrocher le 2ème prix dans la catégorie objet de la Biennale Intérieur de 2012.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience