En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Cuisines 2010 : une pièce plus glamour

Article par Coralie PETIT , le 23/10/2009 à 09h55 , modifié le 23/10/2009 à 10h39 0 commentaire

Fini le temps où la cuisine était une pièce exiguë et encombrée, consacrée quasi-exclusivement à la ménagère. Aujourd'hui la cuisine s'ouvre sur le reste de la maison et en devient ainsi son centre névralgique. Normal, alors, qu'on soigne son allure. En 2010, les cuisines jouent la carte du charme !

Voilà quelques années déjà que la cuisine s'ouvre progressivement sur le séjour avec les modèles américaines. Aujourd'hui, elles délaissent le bar, qui faisait jusqu'alors office de séparation, au profit d'un îlot central. Un élément très pratique pour articuler la cuisine selon les différents groupes de fonctions (cuisson, lavage, préparation) et offrir ainsi un large plan de travail, ouvert sur la maison.

Une ouverture maîtrisée
La tendance à l'ouverture se fait aujourd'hui d'autant plus forte que les problèmes techniques qu'elle posait il y a quelques années encore sont désormais résolus. Finies notamment les mauvaises odeurs qui s'invitent au salon, grâce à l'arrivée de hottes nouvelle génération, à l'aspiration très performante et au design ultra élégant. Des petits bijoux de technologie qui savent se faire très discrets, comme la hotte "Cristal High" de Franke ou la "Sixième sens" de Whirlpool.

C'est aussi le cas du bruit, grâce au soin porté par les fabricants à la limitation du volume sonore des appareils électroménagers. Lave-vaisselle, bouilloire, hotte et réfrigérateur mettent désormais la sourdine pour ne pas perturber les autres pièces de la maison. Reste qu'il vaut mieux rester vigilant au moment de l'achat, en se renseignant sur le niveau sonore de tous vos nouveaux appareils.

Des meubles et de l'électroménager design
Côté déco, enfin, la cuisine se devait de se mettre au diapason du séjour afin que leur proximité ne choque pas. C'est désormais chose faite, avec des cuisines qui offrent des décors très glamour, parfois volontairement raccord avec les meubles du reste de la maison, comme vous le propose l'enseigne Schmidt notamment.

L'électroménager, quant à lui, s'efface de plus en plus et n'hésite pas à se décliner dans des couleurs inédites. On les découvre en noir, chez Whirlpool avec la collection "Glamour", chez Electrolux Arthur Martin ou encore De Dietrich, mais aussi dans des couleurs vives. Après Smeg, c'est au tour de Haier, désormais, de présenter des frigidaires dans des tons acidulés, littéralement à croquer.

Quant aux meubles de cuisine, ils jouent eux aussi la carte du design. Côté couleurs, oubliez les teintes fades, tout est permis : noir laqué chez Arthur Bonnet, blanc nacré chez Cuisinella ou encore aubergine pour le modèle Carat de Lapeyre... les cuisines osent tout en 2010. Oubliez aussi les multiples petits tiroirs et les placards étriqués : les façades se déclinent aujourd'hui en grandes portes, très épurées, dissimulant astucieusement des petits paniers et autres tiroirs coulissants. Résultat : la cuisine est belle, certes, mais elle reste avant tout fonctionnelle !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience