En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Déco de Noël : la boule Vroum, un rêve de design

Article par Valentine HELDER , le 18/12/2012 à 11h24 , modifié le 18/12/2012 à 13h10 0 commentaire

Le Centre International d'Art Verrier de Meisenthal, en Moselle, présente sa dernière nouveauté : une magnifique boule de Noël Vroum dessinée par Thibaut Allgayer.

En 1858, à Goetzenbruck dans l'est de la France, émerge une idée qui va révolutionner le monde : les boules de Noël en verre. C'est lors d'une année de sécheresse, privant les habitants de fruits d'hiver pour décorer le sapin, qu'un souffleur de verre décide d'utiliser les boules de verre de son lieu de travail en guise de décorations de Noël. La tradition des boules de Noël était née. Il s'ensuivit alors un développement industriel toujours plus grandissant pour la verrerie de Goetzenbruck. Les boules en verre de Lorraine parcoururent le monde entier pour parer de lumière les fêtes de fin d'année. La fabrication des boules devra cependant s'interrompre en 1964, face à l'arrivée massive des boules en plastique. Mais la magie reparaît en 1999 lorsque le CIAV (Centre International d'Art Verrier) de Meisenthal, village voisin de Goetzenbruck, reprend le flambeau des boules de Noël. Ouf !

Chaque année, le CIAV invite un designer à dessiner une boule en verre. En 2012, Thibaut Allgayer, diplômé de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs (ASAD) de Strasbourg, invente la boule Vroum (à partir de 18 €), baptisée ainsi parce qu'elle imite la trace des pneus neige stockés dans le garage pendant des mois. De la même manière que les pneus neige, les boules de Noël rangées 11 mois sur 12 dans le grenier réapparaissent, réveillées par la neige et le temps des fêtes. Cette jolie création nous donne même envie de fêter Noël toute l'année !

Points de vente sur www.ciav-meisenthal.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience