En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Déco design : ce qu'il faut retenir d'Andrée Putman

Article par , le 21/01/2013 à 09h58 , modifié le 21/01/2013 à 10h33 0 commentaire

Designer et architecte d'intérieur majeur, Andrée Putman est décédée samedi à Paris. Elle avait 87 ans.

La styliste, designer et architecte d'intérieur française de renom, Andrée Putman, est décédée samedi à l'âge de 87 ans. Créatrice reconnue dans le monde entier, elle a marqué le monde de la déco design et de l'art en général en travaillant sur la lumière et l'espace, ces deux sujets de prédilection.

Minimalisme et élégance
Andrée Putman s'était fait connaître en rénovant l'hôtel Morgans sur Madison Avenue à New York en 1984. Son style épuré et élégant était devenu sa marque de fabrique, en accord parfait avec la droiture parfaite de sa silhouette. Après cette réalisation, Jack Lang, alors Ministre de la Culture, lui avait confié l'aménagement de son bureau. Plusieurs commandes officielles se succédèrent ensuite, lui laissant le loisir d'exprimer sa recherche de modernité et de minimalisme.

Une inspiratrice

Par son travail, Andrée Putman a largement influencé les créateurs de la fin du XXe siècle. Au-delà du design et de l'architecture d'intérieur, Andrée Putman a inspiré le monde de la création en général. De nombreux stylistes comme Jean-Charles de Castelbajac, Issey Miyake ou Thierry Mugler ont affirmé leur style en se basant sur les recherches entreprises par Andrée Putman.

Jean-Charles de Castelbajac a, ainsi, salué "un exemple de talent et de discipline", la qualifiant de véritable "Jeanne d'Arc du design" qui a fait "ce que la condition de la femme est aujourd"hui".

Ses oeuvres majeures
Pami les réalisations d'Andrée Putman,on retiendra notamment la salle debain en damier noir et blanc qu'elle avait imaginée pour la rénovation de l'hôtel Morgans à New York. Mais aussi, la chaise de Robert Mallet Stevens qu'elle réédite en 1978 après avoir créé sa propre agence. Enfin en 2008, Andrée Putman réalise un piano à queue assorti de damiers noirs et blancs pour Pleyel.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience