En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

La Ferme verticale, un espace 100% végétal a paris

Article par Anne-Laure GOUPIL , le 25/04/2013 à 18h28 , modifié le 25/04/2013 à 18h30 0 commentaire

Un building ? Rien de très original en milieu urbain ! Pourtant ce building vivant, également appelé Ferme verticale, fait beaucoup parler dans la capitale.

Cela peut faire sourire et pourtant l'idée est très sérieuse. Depuis une dizaine d'années, des projets de fermes verticales fleurissent un peu partout dans le monde. Cette idée fabuleuse est née dans l'esprit de Dickson Despommier, professeur de santé publique et environnementale à l'Université de Colombia, aux Etats unis. Deux architectes français, Augustin Rosenstielh et Pierre Sartoux, se sont joints à ce projet avec une idée de ‘tour vivante' à construire en pleine jungle urbaine.
Bien que plusieurs projets soient en course, aucun n'a vu le jour pour le moment... Il faut dire que sortir l'agriculture des campagnes n'est pas quelque chose d'anodin.
C'est sur un site près de la gare Montparnasse que la première "ferme verticale" de Paris pourrait voir le jour. Une exploitation agricole sous serre et en "terrasses", voila le projet de la ville.
Ce sont l'architecte Clément Baehr et le bureau d'étude Greenation qui ont imaginé un bâtiment presque autonome, qui récupère l'eau de pluie, produit de l'électricité, et recycle les déchets pour créer de la matière organique nécessaire à la culture des plantations. Une partie plus haute, inclinée et orientée vers le sud, accueille les potagers. Cette ferme maraichère vise sa construction au niveau du 69 de la rue Castagnary. Un havre de verdure situé entre chemins de fer et habitations parisiennes.
Une ferme multifonction
Bie que le projet soit estimé à près de 12 millions d'euros, il n'en reste pas moins une réelle avancée tant sur le plan économique, qu'environnemental. S'il voit le jour, toute une partie serait consacrée à des jardins publics qui abriteraient un marché couvert. Deux murs sont prévus pour séparer le site de l'espace environnant : l'un végétalisé, l'autre recouvert de panneaux solaires. Un surface éducative est également prévue sur le thème du "bien manger" afin d'apprendre aux petits comme aux grands les bienfaits d'une bonne alimentation sur notre santé.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience