En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Le it-objet déco du mois : la théière suprématiste de Malevitch

Article par Emmanuelle LOPEZ , le 08/02/2013 à 16h24 , modifié le 08/02/2013 à 16h49 0 commentaire

Une forme sculpturale ultra moderne, et pourtant cette théière à été réalisée il y a maintenant 90 ans (en 1923) par le dessinateur, peintre et créateur Russe Kazimir Malevitch.

Par sa forme très géométrique mais aussi parce qu'elle en porte l'emblème : le petit carré noir, ce petit bijou signe le courant suprématiste, dont Malevitch est le père.

En 1915, Kazimir Malevitch, qui est passé par toutes sortes de périodes (primitivisme, cubisme, futurisme...) présente la pratique et la théorie suprématistes qu'il impose comme un mouvement d'art abstrait avec l'exposition de 39 tableaux à l'occasion de la l'exposition 0.10 tenue à Petrograd du 19 décembre 1915 au 19 janvier 1916. Parmi eux, le Quadrangle : un carré noir sur une toile blanche (graphisme qu'arbore notre théière). Il résume les principes du courant : le degré suprême de la pureté. La peinture par ses formes (carré, cercle) et ses couleurs (le blanc (symbole de l'infini), le noir (pour le carré) et les couleurs primaires pour le reste) exprime ses sentiment, produit son propre sens.

Ce mouvement, assez proche du constructivisme apparu quelque temps après, affecte les sculptures, les objets du quotidien et industriel, l'architecture...
Certaines œuvres du phénomène Malevitch sont aujourd'hui proposées aux enchères. Nous vous laissons découvrir les prix en cliquant ici.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience