En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Les coupes Bernardaud par Zao Wou-Ki : une collaboration très arty

Article par Valentine HELDER , le 06/12/2012 à 10h01 , modifié le 06/12/2012 à 10h05 0 commentaire

L'artiste chinois a mis de son pinceau sur trois coupes en porcelaine Bernardaud. Le résultat est fort, vibrant et poétique.

Zao Wou Ki est sûrement le plus français des peintres chinois. Naturalisé Français en 1964, il a assez vite inscrit son œuvre dans le paysage pictural occidental, sans jamais délaisser la richesse de sa culture chinoise.

C'est cette culture de sagesse qui l'a poussé à mettre en scène le sable, le ciel et le feu sur des coupes en porcelaine Bernardaud. Comme une calligraphie abstraite à la fois minimale et possédant la force de l'évidence, Zao Wou Ki a peint sur papier trois oeuvres à l'aquarelle. Sur Pierre de ciel, Pierre de sable et Pierre de feu, l'artiste cherche à montrer l'invisible, le vent, le vide, le souffle du monde. C'est étonnant comme les couleurs s'emmêlent, se fondent, se fuient sur la porcelaine. Entre les mouvements tumultueux des pigments bleus, marron orangé ou rouges, Zao Wou Ki fait admirablement bien le lien entre la philosophie ancestrale de son éducation et la précision du savoir-faire français de la maison Bernardaud.

Chaque série de couleurs est vendue en édition limitée à 150 exemplaires (926 €). Chaque modèle de 36 centimètres de diamètre a été réalisé à la main et est accompagné de son certificat d'authenticité. Le numéro de série et la signature de l'artiste sont apposés sous chaque pièce.
Autant dire que c'est une véritable œuvre d'art que l'on expose sur la table ou dans le vaisselier.
www.bernardaud.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience