En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Peinture mode d'emploi : quelle couleur dans quelle pièce ?

Article par Vanessa HOUPERT , le 28/07/2011 à 15h27 , modifié le 28/07/2011 à 15h45 1 commentaire

Il y a des règles de base à connaître avant de peinturer les murs de la maison. Comment booster nos pièces sans trahir les effets bénéfiques de la chromothérapie ? Mode d'emploi haut en couleurs.

Les règles à connaître
Chaque couleur a ses vertus qui ne sont pas sans conséquence sur notre psychisme.
Les couleurs chaudes sont synonymes d'accueil et de convivialité. On les peint dans le salon, la cuisine et la salle à manger. Rouge, orange et jaune garantissent une bonne humeur et apportent de la lumière aux pièces mal exposées.
Les tons neutres (blanc, gris, beige) sont des couleurs basiques, servant à adoucir les tons vifs. Le gris, calme et sophistiqué, change d'humeur selon les associations de couleurs : doux avec du rose, il devient noble avec du bleu foncé. Il s'adapte donc à de nombreuses pièces. Le blanc, synonyme de pureté et de calme, agrandit les pièces peu décorées. Il est reposant dans la chambre, surtout si on l'associe à des camaïeux de beige, de blanc cassé. Salissant, il est toutefois à éviter dans la cuisine et le salon.

Chambre Modernisme vintage, béton gris par Dulux Valentine
Chambre Modernisme vintage, béton gris par Dulux Valentine

Les tons froids (mauve, bleu clair, rose, vert) sont apaisants et apportent une certaine sensation de bien-être et de fraîcheur. Ils conviennent à la salle d'eau et à la chambre. Le bleu est une couleur calme qui rappelle la mer et le ciel. On l'utilise souvent dans la salle-de-bain.

Le rose est pourvu de romantisme. Il chauffe et éclaire en douceur la chambre et la salle-de-bain. Le vert fait écho à la nature. D'humeur calme, il sied aux pièces qui nécessitent travail et concentration : le bureau, la bibliothèque... Associé aux boiseries, il revêt une allure distinguée, tout comme le violet, couleur noble par excellence.

 

Des couleurs qui changent
Comment booster la déco de nos pièces avec des couleurs inattendues mais toujours dans le ton ?
- On mise sur le bicolore
Rose et gris dans la cuisine, taupe et parme dans les toilettes, blanc et vert céladon dans l'escalier... On reste tout doux dans les associations de couleurs.

Le contraste bicolore par les peintures Astral
Le contraste bicolore par les peintures Astral

- On joue sur les contrastes
Jaune et bleu dans le bureau, rouge et abricot dans l'entrée, rose et vert dans la cuisine... On n'hésite pas à changer de couleur en plein milieu du pan de mur !

- On assume les couleurs pop
Marre du bleu dans la salle de bain, on opte pour un vert prairie, plus frais et stimulant. Si la cuisine est fade, on peinture les boiseries en violet ! Aussi, on n'hésite pas à surprendre les invités en apportant une touche jaune poussin, rose fuchsia ou orange au détour d'une porte ou d'un escalier.

- On s'offre un total look
Du jaune orangé partout dans la chambre donne à la pièce une ambiance provençale de fin d'été. Du bleu roi de haut en bas, sur les murs et sur le mobilier, garantit un résultat noble et assumé !

- On atténue les choix osés par une déco soft
Un pan de mur rouge vif trône dans le salon ? On lui accole un canapé gris anthracite. La cuisine est peinte dans une couleur froide, en dépit des règles de convivialité ? On l'adoucit par des meubles blanc cassé.

- On se donne carte blanche
Dixit le blanc, c'est trop salissant ? Au contraire, on assume la blancheur immaculée dans un salon contemporain rehaussé de sculptures en bois et d'objets sombres. On l'applique aussi à la véranda que l'on garnit de plantes vertes. Enfin, on se la joue scandinave dans la cuisine, avec une déco épurée et du mobilier peint en bleu clair.
A vos pinceaux !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience