En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Que faire dans son jardin en juillet ?

Article le 24/04/2008 à 15h42 , modifié le 08/06/2009 à 10h30 0 commentaire

Entre averses bénéfiques et grosses chaleurs, les plantes poussent à vitesse grand V dans le jardin en juillet. En dehors des récoltes, le jardin a besoin d'eau et de soins réguliers. Un jardin tout fleuri, c'est le jardin en juillet !

Juillet...enfin, l'été s'installe, les jours s'éternisent et, en principe, le mercure est au plus haut. La principale activité au jardin va d'être d'arroser et de lutter contre la chaleur en binant, sarclant et paillant le plus possible afin de limiter les pertes d'évaporation et de rafraîchir les plantes la nuit. Les légumes plantés en mai arrivent à maturité : c'est le moment de récolter ! Pour que le régal continue, il faut également semer et planter ceux qui sont destinés aux provisions d'automne et d'hiver.
 
5 gestes essentiels pour un beau jardin en juillet :
1 - Arrosez copieusement la pelouse du jardin en juillet tous les 2 jours au lieu de l'asperger un peu quotidiennement. Continuez de tondre court et régulièrement le jardin.
2 - Si vous partez en vacances, désherbez et sarclez vos lignes de légumes puis paillez-les avec les déchets de la tonte ou de la paille : vous éviterez aux mauvaises herbes de pousser et préviendrez le dessèchement.
3 - Supprimez les fleurs fanées (œillets, dahlias...) pour stimuler la re-floraison.
4 - Placez vos plantes d'intérieur à l'ombre, douchez les feuilles régulièrement afin d'éliminer poussières et petits insectes.
5 - Faites des conserves. Pensez à la congélation y compris pour les fines herbes (ciboulette, basilic, persil) que vous aurez plaisir à retrouver en hiver.
 
Dans le potager du jardin en juillet : récoltez, semez, repiquez !
- Faites de nouveaux semis de salades (scarole, frisée...), repiquez-les en août pour les récolter en septembre-octobre. Repiquez les plants de choux d'automne.
-  Jusqu'au 15 juillet, semez en terrain frais épinards, haricots verts nains et à grains, navets, oseille, radis d'hiver...
- Arrachez l'ail dès que les feuilles sont jaunes.
- Récoltez tomates, courgettes et concombres, éparpillez les boutons des plantes pour avoir plus de fruits. 
 
Pour les fleurs du jardin en juillet : entretenez les massifs !
- Semez les cyclamens pour une floraison dans 6 mois environ. Rempotez les chrysanthèmes.
- Raccourcissez les glycines et taillez les arbustes défleuris.
- Supprimez les tiges des rosiers sarmenteux non remontants après la floraison.
- Divisez les pivoines et repiquez les jeunes plants.
- En début de mois, vous pouvez encore planter des bulbes de glaïeuls pour une floraison en fin de saison.
Pour les fruits du jardin en juillet :
- Pincez, palissez et éclaircissez les pêchers lorsque les fruits commencent à devenir volumineux.
- Passez les troncs des fruitiers au lait de chaux.
 
La plante du jardin en juillet : la lavande
Parmi les 28 espèces originelles, Lavandula angustifolia est une lavande robuste qui s'adapte presque partout. Elle préfère toutefois les terres sèches et les expositions plein Sud. Ses parfums envoûtants ne manquent pas d'attirer les abeilles qui viennent la visiter pour faire provision de nectar. On peut la mêler à des vivaces, rosiers et graminées. En hiver, la forme arrondie de son buisson et sa belle couleur argentée accroche le regard quand le jardin est au repos.
Notre petit conseil : taillez la lavande au printemps ou après la floraison. Gardez des brins, faites-les sécher et ensachez les grains !fleur de juillet pavot bleu de l'Himalaya
 

La fleur coup de cœur de la rédac' pour le jardin en juillet : le pavot bleu de l'Himalaya
Cette fleur délicate et soyeuse portant le nom savant de « meconopsis betoncfolia » s'épanouit dans les jardins partiellement ombragés. Portée par de longues tiges, elle fleurit pleinement en juillet. Sa couleur bleu ciel, d'une luminosité rare, sera mise en valeur devant des massifs au feuillage vert sombre. On la sème à la fin de l'hiver ou au début du printemps en terrain bien abrité, dans un terreau pour semis bien drainé. Attention, toutes les parties du pavot sont toxiques à l'exception des graines !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience