En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Revêtement de terrasse : carrelage et terre cuite

Article par Gaëlle BERNAUD , le 17/04/2013 à 16h00 , modifié le 17/04/2013 à 16h28 0 commentaire

Carrelage et terre cuite peuvent être des options de choix pour installer un joli revêtement de terrasse intemporel.

Vous avez choisi le carrelage pour habiller votre terrasse ? Avant de vous lancer dans la pose, sachez que mis à part les carreaux en pierre naturelle, seul le grès cérame est conçu pour résister au gel. Il présente l'avantage aussi d'être rugueux donc antidérapant par temps pluvieux.

Du grès de couleurs
Le grès cérame existe en une multitude de coloris ce qui permet de personnaliser votre terrasse suivant vos envies. Pour éviter les mauvaises surprises, suite à la dilatation des sols, il est préférable de choisir des carreaux de petites dimensions, du moins n'excédant pas 40 X 40 cm. Ce carrelage s'entretient de la même façon que celui de votre intérieur... mais le premier, plus rugueux et exposé aux intempéries et aux saletés de l'extérieur, s'encrassera plus vite.

Des carreaux en terre cuite
La terre cuite, longtemps jugée trop fragile, se pose désormais à l'extérieur. Ces carreaux spéciaux sont cuits à plus haute température que ceux destinés à l'intérieur, ce qui leur confère plus de résistance au gel et aux intempéries. Ils présentent aussi des teintes plus foncées. Naturellement antidérapante, la terre cuite est néanmoins plus fragile que le carreau de grès et chauffe beaucoup au soleil. Attention à ne pas vous brûler les pieds ! Très esthétiques certes, les carreaux en terre cuite d'extérieur sont assez chers et pas toujours très pratiques.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience