En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Avant d'acheter une cheminée

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 04/01/2006 à 12h02 , modifié le 02/07/2008 à 17h51 1 commentaire

Avant d'acheter une cheminée Votre cheminée doit chauffer, c'est sûr. Mais en plus, une cheminée doit être sans danger, s'inclure dans votre mobilier et vous faire gagner de l'argent. Alors, choisissez bien votre cheminée.

La tendance cheminée
N'oubliez pas que votre cheminée fait partie d'un ensemble. Mieux vaut donc, si vous la faites construire, demander son avis à votre architecte. Nadine Marchione, designer spécialisée dans l'aménagement de la maison, qui a dessiné toutes les cheminées Design de Chazelles, conseille " des matériaux sobres. Car toute l'attention doit être portée au foyer de la cheminée. La tendance actuelle de la cheminée est de plus aux formes épurées, zen, avec des bois exotiques"

Une énergie écolo et économique pour la cheminée
Le feu de cheminée comme chauffage de votre maison est une bonne alternative au pétrole, au gaz et au nucléaire. Surtout en ces périodes de hausses des tarifs. Pour encourager l'utilisation de la cheminée, le gouvernement offre, à tout acheteur, un crédit d'impôt de 40% du prix TTC d'un foyer fermé.

Foyer ouvert ou fermé pour votre cheminé ?
Le principal avantage d'un foyer ouvert d'une cheminée: le charme... Le soucis, c'est qu'il laisse jusqu'à 85% des calories s'échapper. Pour vous chauffer, mieux vaut donc opter pour une cheminée avec âtre fermé.
Et si vous avez déjà une cheminée ouverte dans votre maison, sachez que vous pouvez y faire ajouter un insert pour clore son foyer et récupérer la chaleur.

Quelle puissance pour votre cheminée ?
Pour connaître la puissance nécessaire au chauffage de votre maison avec une cheminée, mieux vaut parler en terme de volume plutôt que de surface... car la hauteur sous plafond joue énormément. Pour 400 mètres cubes, comptez sur une cheminée avec un foyer de 17 kW environ.

Le ramonage de la cheminée
Pour rester en bons termes avec votre assureur, vis-à-vis de la loi, et surtout pour minimiser les risques, faites vérifier (voire ramoner) votre conduit de cheminée deux fois par an. La prestation, selon les entreprises et les régions, coûte environ 50 €.

Les risques d'intoxication avec une cheminée
Ce danger est impensable avec une cheminée à foyer fermé (si vous avez respecté les normes de sécurité, en tout cas). Quoique très faibles, les risques sont toutefois envisageables avec une cheminée à foyer ouvert. Alors faites attention : proscrivez le bois de récupération peint ou vernis et éloignez les produits toxiques ou inflammables de votre cheminée !

Le bon bois pour votre cheminée
Utilisez du bois ayant séché au moins un an et demi. Votre feu n'en sera que plus efficace. Et vous appréciez vos soirées au coin d'un bon feu de cheminée.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience