En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Savoir-vivre : Une soirée entre amis réussie

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 11/04/2006 à 11h39 , modifié le 12/11/2008 à 13h55 0 commentaire

Ce soir, c'est vous qui recevez... et pas forcément des amis intimes. Alors, pour que tout se passe pour le mieux, et que votre invitation laisse le meilleur souvenir possible, il faudra respecter quelques règles. Laurence Wittner, auteur de "Savoir-vivre mode d'emploi", en a répertorié 10 avec nous.

1. Eviter les tensions en choisissant bien ses invités
Si vous comptez ne convier que des amis proches, vous savez forcément lesquels ont récemment eu un différent : ne les recevez pas ensemble, pour échapper aux règlements de compte de milieu de soirée. Idem si deux de vos amies ont des maris qui ne peuvent pas se voir : prévoyez une soirée filles, c'est plus prudent.
Autre cas de figure : vous venez de vous mettre en couple, et vous aimeriez former un grand cercle avec les copains des deux côtés... avant de rapprocher toute cette clique, essayez de deviner quelles affinités vont les relier, pour savoir qui associer.
Dans tous les cas, ne dépassez pas huit personnes à table, au risque de voir des apartés se former.

2. Un menu consensuel, que tout le monde appréciera
Comment réussir un repas qui plaise à tout le monde ? D'abord, n'oubliez pas qu'à peu près toutes les femmes sont au régime, même si elles ne le disent pas. Laissez-leur des alternatives : des haricots à côté des pommes de terre, par exemple. Et, globalement, ne plombez pas les estomacs en multipliant les plats (auxquels chacun, poli, se forcera à goûter).
Demandez à l'avance à vos invités s'il existe des aliments qu'ils ne supportent pas. Vous contournerez notamment les problèmes d'allergies.
Pour les questions de religions, c'est plus compliqué. Car il n'est pas toujours facile de demander à quelqu'un s'il est juif ou musulman. Dans le doute, proscrivez le porc, le cheval et le lapin.
Enfin, faites aussi l'impasse sur les goûts "difficiles" : épicé, sucré-salé, viandes saignantes, gibiers, abats, etc.

3. Des vêtements pas trop "tape-à-l'œil"
Attention : la maîtresse de maison doit rester modeste ! Ne soyez pas trop bien habillée, pour ne pas gêner celles qui le seraient moins que vous. De même, si vous tenez vraiment à enfiler une tenue de soirée, prévenez vos convives, qu'elles fassent de même.
Pour les hommes, c'est plus simple : seule la cravate peut vraiment être de mise, dans un dîner un peu officiel. Le reste du temps, des vêtements décontractés conviennent parfaitement.

4. A chaque instant, personne n'est seul
Une petite gymnastique à prendre : si le maître et la maîtresse de maison reçoivent ensemble le premier invité, pour les suivants, monsieur y va seul tandis que madame fait la conversation à ceux qui sont déjà arrivés. Et, pour tous, c'est au maître de maison de s'occuper du vestiaire, à l'arrivée comme au départ.

5. On passe à table au bon moment
L'apéritif se prend au salon, et ne s'éternise pas : il permet surtout de patienter, en attendant que tout le monde soit arrivé. Il dure en général entre 30 et 45 minutes, le temps que chacun ait pris un ou deux verres.
Puis c'est à la maîtresse de maison de donner le signal : c'est elle qui connaît le timing du rôti.

6. Couverts, assiettes, verres : ce n'est pas tout ce que comporte la table
Une petite déco n'est pas à exclure... à condition qu'elle ne soit pas trop chargée ! Car la table est avant tout faite pour y manger. Quant aux chandeliers et autres bouquets de fleurs, ils ne doivent pas être trop hauts, pour ne pas empêcher vos convives de se voir, et donc de discuter ensemble.
Question couverts, chacun doit avoir à portée de main tout ce dont il peut avoir besoin : salière, poivrière et carafe d'eau notamment, ainsi que du pain, que la maîtresse de maison propose régulièrement.
N'oubliez pas non plus de prévoir une serviette par personne.
Pour le service, si vous en avez la place, une desserte vous sera bien utile pour y conserver les couverts et assiettes de rechange, ainsi que les vins.

7. Ce n'est pas aux hôtes de remplir les assiettes
En famille, vous pouvez déposer la casserole au milieu de la table et remplir les assiettes de chacun. En société, il vaut mieux présenter le plat à chaque convive, qui conservera ainsi une certaine liberté sur les quantités qu'il ingérera.
Le seul plat qui doit être servi aux invités (et même avant qu'ils ne passent à table) est la soupe.

8. La conversation ne doit pas retomber
Il suffit d'un rien pour que, soudain, on entende les anges passer. La seule solution pour lancer (et donc relancer) une conversation est de parler aux autres du sujet qu'ils connaissent le mieux, et qu'ils apprécieront à coup sûr : eux-mêmes ! Evoquez par exemple un voyage récent ou un nouveau loisir.
Pour susciter une discussion entre deux personnes, il suffit de souligner leurs points communs.
Mais n'oublions pas que, dans tous les cas, les invités doivent aussi y mettre du leur.

9. Tenez-vous comme votre maman vous l'a appris
On ne le répétera jamais assez : tenez-vous droit, ne mettez pas vos mains sous la table, ne choisissez pas le meilleur morceau, mais celui qui est le plus proche, ne parlez pas la bouche pleine, ne faites pas de bruit en mastiquant, etc.

10. On ne met pas ses invités à la porte... mais presque
Difficile, n'est-ce pas, de demander à vos convives de vous laisser ? Pourtant, il faut bien songer à aller se coucher à un moment ou à un autre ! Au mieux, vous pouvez signifier gentiment que la soirée est terminée.
Commencez par servir le café à table plutôt qu'au salon : moins confortablement installés, ils s'éterniseront moins facilement. Sinon, tentez quelques approches : "Vous travaillez tôt, demain ?", voire "Quelqu'un aura besoin d'un taxi ?" Et si ça ne suffit pas, la maîtresse de maison peut commencer à ranger (attention : c'est à la limite de l'impolitesse).
En revanche, si c'est votre patron que vous recevez, il faudra rester éveillé jusqu'à 3 heures du matin s'il en a envie. Le pire, c'est que ça ne l'empêchera pas d'être au bureau à 7 heures, frais et dispo, pour vous déposer un dossier à boucler en urgence !

TOUT SAVOIR SUR
BlocInscriptionNewsletter_papieredito

de Amis

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience