En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

La sécurité autour d'une piscine

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 20/06/2006 à 18h36 , modifié le 02/07/2008 à 18h52 0 commentaire

Vous ne pouvez pas installer une piscine sans vous être renseignez un minimum sur les consignes de sécurité à respecter.

Près d'une piscine, être vigilant, c'est bien, mais ça ne suffit pas. Car personne n'est à l'abri d'une seconde d'inattention. Alors, un bon système de sécurité, ce n'est pas du luxe. D'autant plus que c'est obligatoire. En effet, depuis janvier 2004, une loi, s'appliquant uniquement aux piscines enterrées (il y a beaucoup moins de risques avec celles hors-sol), oblige tout possesseur d'une piscine d'avoir au moins un des quatre systèmes de sécurité suivants :

- Une alarme piscine qui, une fois branchée, sonne lorsque un corps tombe dans l'eau (voire lorsqu'il pénètre un périmètre de sécurité). Le gros défaut de ce système est de ne prévenir d'un accident qu'après qu'il se soit passé... Il faut réagir très vite !

- Une couverture piscine (bâche ou volet roulant), solide, qui prévient de tout risque de noyade. Mais il faut prendre le temps de "refermer" la piscine dès que les adultes sont partis. Donc tous les soirs, au moins !

- Un abri piscine, qui transforme votre piscine extérieure en piscine couverte. Elle perd donc beaucoup de son charme. Mais, ainsi, il devient impossible de s'approcher de l'eau une fois la porte fermée.

- Des barrières de sécurité piscine. Peu contraignantes, s'incluant facilement au paysage, leur efficacité ne peut être remise en cause. Car, hautes de 1,10 mètres au moins, les enfants ne peuvent les franchir.

Quelle que soit la méthode que vous choisissez pour la sécurité de votre piscine, privilégiez toujours le label NF.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience