En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

La symbolique des couleurs en déco : le rose

Article par Sophie BOURGEOIS , le 15/04/2008 à 15h24 , modifié le 13/01/2009 à 09h52 0 commentaire

Douce comme le lait fraise ou flashy comme une couleur primaire, la plus féminine des teintes aurait-elle le pouvoir de nous faire "voir la vie en rose" ? Mignonne, allons voir si la déco rose est aussi tendre qu'on le prétend...

Un peu de rouge, beaucoup de blanc, parfois l'inverse, le rose est bien une couleur à part entière, et l'ensemble des teintes qu'il regroupe va du magenta au rose thé, en passant par le fushia.

Comme la fleur qui porte son nom, le rose symbolise l'amour, la pureté et la fidélité. Dans la mythologie gréco-romaine, Vénus lui est intimement associée et on raconte que sa couleur est née, comme un cadeau des dieux, d'un doux sourire de Cupidon.

Véhicule de bien des sentiments, le rose incite à la tendresse, la douceur, la délicatesse et la volupté. C'est en quelque sorte une version adoucie des flammes de la passion qui animent le rouge ardent !
 
En chromothérapie, on lui attribue le pouvoir de chasser nos pensées les plus négatives. À la lecture de ses plus grands noms, le rose, qu'il soit bonbon, thé ou dragée, devient une sorte de couleur friandise, une douceur qui évoque l'harmonie et diffuse une ambiance plutôt paisible. Dans toutes ses nuances, la déco rose renvoie une couleur délicate, apaisée et apaisante.

La déco rose est une teinte très girly et elle bénéficie d'une image plutôt raffinée, voire luxueuse. À la limite du kitch aussi quand elle est utilisée de façon radicale comme couleur fétiche, à la manière démesurée de Barbara Cartland, romancière britannique, dont la maison et les vêtements étaient recouverts d'une déco rose emblématique de sa personnalité. 
 
Depuis toujours, la déco rose fait des merveilles dans les chambres à coucher et c'est un classique encore d'actualité. Bien que la décoration d'aujourd'hui se joue du vieux code et de ses stéréotypes qui réservaient la déco tout en bleu aux garçons et la déco rose aux filles, les petites têtes blondes en raffolent, les références aux merveilleux mondes de Cendrillon et des princesses aidant.

Si la déco rose peut être utilisée seule, le mariage avec d'autres teintes lui apporte une touche encore plus délicate et stylisée. Les teintes de fraise écrasée s'harmonisent par exemple très bien avec les verts tendres, ou la framboise avec le vert kiwi pour des accords gourmands à souhait !

Dans les maisons rustiques, comme dans les appartements, la déco rose trouvera sa place également dans la salle de bain lorsque celle-ci sera estampillée « romantique à souhait » ou au contraire hyper branchée en étant associée à un noir profond. Dans ce cas, le rose dans la salle de bain sera traité comme un petit théâtre de l'intimité, une zone personnalisée et personnelle, bien dans la mode des boudoirs d'antan.

Timide ou criarde, le rose convient aussi aux zones sombres et peut participer efficacement au réchauffement d'une pièce peu éclairée.
 
Selon la légende, les roses étaient toutes blanches avant que Vénus ne se pique le pied avec l'une d'elles et que son sang ne colore les pétales de la fleur.
 
La palette des mots de la déco rose : rose bonbon, rose pastel, rose dragée, barbe à papa, rose buvard, rose vif ou vieux rose, rose saumon, rose cuisse de nymphe, rose incarnat, rose chair, ou encore rose thé. Une déco ou une peinture tout en rose a bien des réserves pour étonner !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience