En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Déco
  • Tendances Déco

Tendance déco : le grand retour du pied de poule

Article par Coralie PETIT , le 20/10/2009 à 10h31 , modifié le 22/10/2009 à 16h08 0 commentaire

On le croyait définitivement "out" depuis les années 1980 mais non, revoici le pied de poule, dans nos intérieurs cette fois. Rideau, nappe, coussin... les textiles et même les meubles l'adoptent avec bonheur cette saison. Revue de détail et conseils pratiques pour l'adopter chez soi.

Impossible de manquer le come-back du pied de poule cet hiver. Cet imprimé bicolore, le plus souvent utilisé en noir et blanc, très graphique et un peu rétro, débarque sur nos accessoires déco. Et parfois même sur nos meubles. Son point fort : son aspect très graphique qui lui permet d'apporter une touche ultra visuelle et de rehausser ainsi toute la déco d'une pièce.

Côté ambiance, le pied de poule a plus d'une corde à son arc. Il peut parfaitement jouer la carte du charme rétro, évoquant les fifties et les tailleurs de Mademoiselle Chanel qui en avait fait un de ses imprimés stars. Porté par le très chic mariage du blanc et du noir, il trouvera donc naturellement sa place dans les intérieurs un peu nostalgiques ou tout simplement élégants.

Mais le pied de poule peut aussi revêtir un côté beaucoup plus rock, façon eighties. Dans ce cas, il pourra se mêler à merveille à des coloris plus vifs et des symboles flirtant avec la vague punk de l'époque. A réserver à celles qui n'ont pas froid aux yeux !

Quoi qu'il en soit, le pied de poule reste un imprimé plein de caractère. Mieux vaut donc éviter qu'il ne soit trop présent, en le réservant à un seul élément de décoration ou à quelques accessoires, savamment dispersés dans la pièce.

Côté shopping, vous le retrouverez notamment chez Rouge du Rhin, où il est décliné sur une nappe, des rideaux, des coussins et même un abat-jour, aux 3 Suisses, pour une parure de lit très originale ou encore chez l'Italien Seletti, où il vient métamorphoser des meubles aux lignes plutôt classiques. A vous de choisir !
 
Visuel : Rouge du Rhin
Gamme « Cardiff » de Rouge du Rhin, 177 euros la nappe, 296 euros l'abat-jour.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience