En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Une déco vintage avec le tabouret Tam Tam

Article par Gaëlle BERNAUD , le 28/06/2011 à 17h52 , modifié le 28/06/2011 à 18h00 0 commentaire

Il traverse les âges sans prendre une ride et trouve sa place dans les cuisines, les chambres d'enfants ou les studios d'étudiants : c'est le tabouret Tam Tam, une pièce culte de la déco vintage !

Vendu à plus de 12 millions d'exemplaires depuis sa création en 1968, Tam Tam ne cesse de séduire le public. Inventé par Henry Massonet qui travaillait dans une usine de fabrication de seaux et de glacière en plastique, cet objet a connu la célébrité en accueillant les fesses de Brigitte Bardot sur un cliché pris dans sa villa Tropézienne.

Dès lors, Tam-Tam fait le tour du monde, entrant même dans la collection du Moma à New York. Avec la crise pétrolière en 1973, l'objet en plastiquel connaît une baisse de régime pour réapparaître, grandi, dans les années 2000 durant lesquelles de nombreux designers ont jouer à habiller le tabouret en forme de diabolo. Il revêt alors de multiples apparences et des tenues des plus originales, voire des plus extravagantes : skai, bas résille, chrome, or, argent, titane... Les artistes se lâchent et se font plaisir avec cet objet simple, pratique (il se monte en trois clics) et peu onéreux. Décliné dans une gamme quasi infinie de coloris, ce tabouret saura forcément s'accorder avec votre intérieur.  Il y en a pour tous les goûts !

Tam-Tam sait parfaitement vivre avec son temps puisque pour ses 40 ans, il devient station d'accueil pour i-pod. En effet, en 2008, le designer Eric Berthès lui offre des enceintes performantes et détourne brillamment l'objet : c'est la naissance du i-Tam Tam !


Disponible quasiment partout ! Modèles à 14 euros chez Conforama, 10,50 euros chez Alinéa.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Déco
logAudience